AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Raconte moi, c'était comment avant ? || Alyhia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Je veux faire plus que rêver

▬ Je veux faire plus que rêver •
avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 31

Ce que je suis...
Je suis :: Un humain bêta ||
Sur Subconscia, je suis ::
Mes pouvoirs et les objets que je possède ::

MessageSujet: Raconte moi, c'était comment avant ? || Alyhia   Mar 30 Nov - 0:49

Alyhia & Celeste

Flashback



3 ans plus tôt ; 15 septembre 2011
Librairie « Black Flowers »


Celeste n'a jamais été ce qu'on peut appeler une grande lectrice. Les magazines people, ça passait ... Et encore ! Certes, il arrivait parfois qu'elle ait un coup de cœur pour le petit résumé en quatrième de couverture et si le contenu était à la hauteur de ses espérances, elle était capable de dévorer un livre de huit cent pages en une semaine tout au plus. Il faut dire aussi que le temps pour ça ne lui manquait pas ! Quand on est SEF - Sans Emploi Fixe - les semaines creuses sont monnaies courantes et vu qu'on ne peut assurément pas faire la fête toute la nuit ainsi que toute la journée ; il faut bien trouver de quoi s'occuper. Et d'autant plus quand, comme Celeste, on se lasse très vite. Cela dit, ses lectures n'avaient jamais tourné autour de Balzac, Molière, Shakespeare ou autres. A part lors de ses années lycée où elle avait été obligée de lire ces ouvrages qu'elle trouvait pour la plupart fort inintéressants. Ses intérêts en terme de littérature se tournaient plutôt vers des choses qu'on peut qualifier de ludiques comme Les Confessions d'une Accroc du Shopping ou encore la série de livres Gossip Girl - elle n'avait pourtant pas du tout aimé la série télévisée mais avait lu tous les tomes - mais également des écrits fantastiques comme le si connu Harry Potter ainsi que sa petite concurrente Tara Duncan. En théorie donc, rien qui ne puisse amener la jeune femme vers un emploi au cœur de l'univers du livre : une libraire. Enfin, "emploi" était vite dit puisqu'il ne s'agissait que d'un stage à peine rémunéré. Et Celeste le sentait, elle risquait de se retrouver avec des têtes d'ampoule plus âgés qu'elle et une fois de plus, elle ne se sentirait pas à sa place. Car oui, il s'agissait en plus d'un stage groupé. D'ailleurs, la belle blonde ne savait même pas en quoi cela consisterait. Elle avait vu l'annonce, avait postulé et on l'avait rappelée pour al convier...
Affaire à suivre !

Le grand jour était donc venu, il fallait se présenter à ce fameux stage. Persuadée d'être en retard, comme à son habitude, Celeste fit très vite pour se maquiller et se coiffer, laissant finalement ses cheveux libres. Il fallait dire qu'elle avait mis un temps fou à choisir la tenue adéquate. Elle avait finalement opté pour un tailleur pantalon tout simple de couleur gris clair avec une chemise blanche. Peut-être que cela ferait trop habillé mais elle s'en fichait un peu, elle trouvait qu'elle avait vraiment la classe ainsi et c'était tout ce qui comptait ! Attrapant un pain au lait avant de quitter son appartement, elle marcha le plus vite possible - couru presque - pour attraper le premier métro qui se présenterait. Il n'était pas bondé, heureusement pour elle.

Quand elle arriva au lieu de rendez-vous, à part deux personnes sur un banc, le lieu était désert et surtout, la librairie semblait fermée.
S'était-elle trompée de jour ? D'endroit ? D'heure ?
L'une des personnes d'un des bancs se leva et marcha, faisant presque les cent pas. Une jeune femme brune avec de très longs cheveux. Elle avait le teint pâle mais bizarrement, Celeste trouva que ça lui allait bien. S'approchant d'elle, la blondinette demanda :

« Excusez-moi, savez-vous si un stage en librairie se tient ici ? Je crains d'avoir loupé mon rendez-vous. »

Ce que Celeste ignorait était qu'elle avait mal lu son papier - qu'elle avait d'ailleurs laissé chez elle - avec l'heure du rendez-vous et qu'elle était en fait en avance de près d'une demie-heure. Ignorant bien sûr tout cela, elle attendait avec une certaine impatience une réponse de celle lui faisant face.

_________________


Dernière édition par Celeste Andrews le Mer 22 Déc - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr/


avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 35

Ce que je suis...
Je suis :: Un humain alpha ||
Sur Subconscia, je suis :: Un(e) sorcier(e) ||
Mes pouvoirs et les objets que je possède ::

MessageSujet: Re: Raconte moi, c'était comment avant ? || Alyhia   Sam 11 Déc - 19:33



De l’air, de l’air pour nos esprits
Jeunesse se perd mais à quel prix
Elle sera belle tu crois ?
Elle se rebelle pour toi
L’échéance
De l'air - Pep's



    Il y avait bien longtemps qu'elle avait compris que plus sa vie allait avancer, plus son 'soucis' allait lui poser de problèmes. Chaque médecins rencontraient, chaque personnes qui s'immisçait dans sa bulle n'avait de cesse de le lui rappeler. Le monde actuel était un monde de communication et quand on y était réfractaire, il était difficile de se faire une place dans le monde. C'était ce que chaque personne lui répétait.... Sauf Raphaël. Avec lui, c'était plus simple. Il comprenait que ce monde de fou lui fasse peur, il savait accepter le fait qu'elle soit réfractaire au contact. Cela ne semblait pas lui poser de problèmes, ca le faisait même rire. Pour elle, il était d'un autre monde, d'un ailleurs qu'elle aimerait bien visiter. Il souriait d'un air énigmatique quand il lui arrivait parfois de s'égarer et de le comparer à un ange. Il était un ange, un drôle d'ange, qui lui offrait une liberté toute nouvelle pour elle. Elle apprenait doucement à se faire une place dans ce monde hargneux, à ne plus avoir peur de tout. Enfin... De tout. Des gens surtout. Après tout, si elle avait le choix, elle serait prête à passer sa vie au milieu des livres. Les livres étaient son paradis à elle, son refuge sur Terre. Il lui suffisait d'ouvrir un vieil ouvrage pour se sentir bien dans sa tête. C'était son échappatoire, son bateau à voile, ses ailes pour un ailleurs sans nom. Les livres étaient un moyen de filtrer avec l'infini, comme une fête qu'il y avait dans sa tête. Une porte vers un monde nouveau. Elle en oubliait ses peurs....

    C'était sans doute pour ça que lorsqu'il avait fallu qu'ils se mettent en quête d'un stage et que Raphaël était tombé sur une annonce dans une revue spécialisée, elle avait su que ce stage était fait pour elle. S'armant de son courage, elle y était aller, en compagnie de son meilleur ami qui l'attendait dans un café non loin de là. Elle avait passer des heures à chercher une tenue, que fallait-il mettre pour un entretien ?, et avait fini par céder à l'avis des Gram's. Un pantalon noir, un chemisier gris perle en soie, une veste. Les cheveux détachés, un peu de maquillage, Raphaël ce traître l'avait maintenu tandis que les Gram's la maquillait. Simple mais elle s'y sentait bien. Avait-elle l'air d'une libraire ? Elle ne savait, le libraire de son quartier était un charmant vieux monsieur qui se baladait en pantalon de flanelle, chemisier crème et bretelles noires, rien à voir avec ce qu'elle portait. En tout cas, il n'y avait pas grand monde qui postuler visiblement. Juste un homme, l'allure un peu hautaine, des bésicles sur le nez et l'air très comme il faut. Il valait mieux pour Alyhia qu'il y est peu de monde, pour une allergique à la foule comme elle, c'était un plus.

    Mais à la simple idée de devoir assurer un entretien d' une bonne demi-heure, elle sentait une crise d'angoisse l'envahir. Il fallait qu'elle se calme, qu'elle respire et pense à autre chose... Impossible. Elle finit par se lever vivement et fit les cents pas, réfrénant tant bien que mal son avis de fuir en courant pour retourner se terrer au fond de chez elle. Alors qu'elle envisageait sérieusement d'abandonner, une voix féminine la fit sursauter. Une jeune femme blonde lui faisait face et lui demander des renseignements. Alyhia eut une violente envie de fuir. Qu'est-ce qu'il fallait qu'elle fasse? Allait-elle s'énerver si elle ne lui répondait pas ? Et si .... Elle tressaillit à nouveau en sentant son portable vibrer dans la poche de sa veste. Machinalement, elle glissa la main dans le tissu pour saisir son téléphone.


    T'as pas le droit de partir.... Les gens ne mordent pas et te de toute façon si on te fais du mal, je leur botterais les fesses à la façon des quatre mousquetaires. Respire petite fée et essaye de rester aussi douce que je te connais...

    Raphaël, ange salvateur des p'tites fées asociales

    Elle esquissa un sourire. Comment faisait-il pour deviner quand elle avait besoin d'être réconforter ? Se rendant compte qu'elle n'avait toujours pas répondu à la jeune femme face à elle, elle rougit, glissa à nouveau son portable dans sa poche et souffla timidement, évitant le regard de sa vis-vis :

    "Si, c'est bien ici. Je crois qu'il n'y a pas beaucoup de monde, nous sommes en dehors des heures d'ouverture.... Le patron doit préférer assurer les rendez-vous au calme."

    Elle avait parler d'une traite, avide de se taire. Elle détestait vraiment devoir aborder des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je veux faire plus que rêver

▬ Je veux faire plus que rêver •
avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 31

Ce que je suis...
Je suis :: Un humain bêta ||
Sur Subconscia, je suis ::
Mes pouvoirs et les objets que je possède ::

MessageSujet: Re: Raconte moi, c'était comment avant ? || Alyhia   Mer 22 Déc - 14:49

Celeste ne s'était pas attendue à effrayer la demoiselle vers qui elle était allée. Elle ne se pensait pas si effrayante ! De plus, elle ne s'était pas cachée pour approcher ni n'avait marché sur la pointe des pieds alors pourquoi ce sursaut si soudain ? Enfin après tout, quand on est perdu dans ses pensées, on a tendance à occulter totalement le monde qui nous entoure... Celeste connaissait bien cela puisqu'elle avait tendance elle aussi à le faire. Mais ... jamais au point de sursauter ou en tout cas, elle ne s'en rappelait pas.
Afin de rassurer un peu la jeune femme, elle lui fit un sourire aimable mais n'obtint aucune réponse de suite. Non, au lieu de ça, la brunette sortit son téléphone de sa poche et le consulta... Mais quelle impolitesse ! Ne pouvait-elle pas répondre à Celeste avant de lire un simple texto ?! La blondinette, si elle avait été dans un mauvais jour et pas prête à passer un entretient pour un stage, aurait sans doute réagit au quart de tour du genre : sourcils froncés et mains sur les hanches avant de dire :

« Non mais ... vous entendez quand on vous parle ?! Ce n'est pas un mur en face de vous mais une personne qui aimerait une réponse à une simple question ! Tournez moi le dos aussi pendant que vous y êtes... Au moins je comprendrais le message. »

Elle se voyait également agripper la jeune personne par les épaules pour la secouer un peu histoire qu'elle réagisse. Elle avait du mal à supporter les gens un peu mous... Mais non, elle ne fit rien de tout cela. Pourtant, ça l'aurait sans doute soulager de pouvoir se défouler sur quelqu'un. Ce jour-là, il fallait qu'elle reste calme et aimable jusqu'au bout : ne pas perdre son sang-froid pour espérer apparaitre comme quelqu'un de bien et de respectable. Elle ravala donc son mépris et sa colère et attendit presque sagement puisque, sachant lire à l'envers, elle tenta de décrypter discrètement le texto reçu par celle lui faisant face. Elle ne put pas lire le tout, l'inclinaison du téléphone ne le lui permettant pas mais elle vit quand même que la brune n'avait visiblement pas le droit de partir. Ok, tant mieux ! Elle pourrait ainsi renseigner Celeste enfin ... un jour ou l'autre en tout cas...
Enfin, elle rangea son téléphone ; Celeste redressa donc la tête pour qu'elle ne se rende pas compte qu'elle avait tenté de lire le message. Mais jamais elle ne la regarda dans les yeux. Avait-elle la phobie des autres ou quoi ? Auquel cas, il fallait espérer qu'elle ne postule pas pour cet entretient... Les librairies ne sont pas vraiment l'endroit rêvé pour être loin des gens !
En tout cas, la blondinette dans son tailleur eu enfin la réponse à sa question. Elle ne put d'ailleurs s'empêcher d'ajouter :

« Vous postulez aussi ? »

Maintenant que la conversation avait débuté, il ne fallait pas perdre le filon ! Non que Celeste veuille s'en faire une amie mais elle n'aimait pas rester seule et si elle pouvait passer le temps d'attente avec quelqu'un, ce serait toujours un plus pour elle. Que cette personne soit sociale ... ou non !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr/


avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 35

Ce que je suis...
Je suis :: Un humain alpha ||
Sur Subconscia, je suis :: Un(e) sorcier(e) ||
Mes pouvoirs et les objets que je possède ::

MessageSujet: Re: Raconte moi, c'était comment avant ? || Alyhia   Mer 29 Juin - 17:00

    Il y a des jours comme ça, où elle se demandait si elle était bien dans le bon monde. Vous savez, comme dans ses histoires, de vielles légendes où des fées échangent des enfants humains contre des nourrissons fées. Cela expliquerait bien des choses chez elle... Depuis la maternelle, elle avait toujours eut l'impression d'être inadapté, pas vraiment conçu pour ce monde qui lui semblait si hostile. Il y avait bien entendu les gens, tout être humain qui avait le malheur de croiser son regard lui fichait une peur bleue. C'était comme une angoisse sourde, qui prenait racine dans son ventre et s'étalait comme aurait pu le faire les branches d'un arbre ou encore les flammes d'un incendie virulent. Elle avait vu bon nombre de psychiatre, de thérapeutes, de médecins en tout genre pour tenter de mettre un nom sur ce qu'elle avait mais personne n'était parvenu à lui faire dire, et comprendre, d'où venait cette peur irraisonnée. Oui bon, il y avait bien cette histoire de violence à la maternelle mais cela suffisait-il réellement à expliquer tout cela ? Elle avait la sensation d'être une extra-terrestre que l'on aurait oublié sur Terre pendant une expédition. Un peu... Un peu comme E.T en fait. Oui, E.T, le petit bonhomme verdâtre qui tendait le doigt et provoquait de drôle de chose.

    Le seul a avoir su la comprendre et à se faire comprendre, c'était Raphaël. Le premier ami qu'elle est jamais eu, en dehors de sa famille. Encore une bizarrerie de plus à son actif. M'enfin, monsieur se plaisait à lui dire que lui- même était un peu fou alors avoir une amie excentrique ne le gênait pas plus que cela visiblement. Tant mieux pour elle. Elle doutait sérieusement d'être encore en vie actuellement si son meilleur ami n'avait pas croisée sa route. Mais ça, c'était une autre histoire ! Rangeant son portable, elle ne put retenir un petit soubresaut à la demande de la jeune femme. Aaaargh ! Voilà bien une situation qu'elle ne savait absolument pas gérer ! Les relations sociales... Elle serra machinalement les poings, se répétant dans sa tête de ne pas fuir en courant et se força à lever la tête.

    Il y avait des fois, où elle se disait qu'il aurait mieux valut pour le bien de tous qu'elle ne soit pas là. Parfois, il lui arrivait de rêver qu'elle était une autre, dans un autre monde, une autre vie. Une aventurière qui parcourait un pays sauvage sans avoir peur. Une sorcière avec des pouvoirs puissants. Ô comme la vie lui serait plus simple si son rêve était réalité. Mais l'univers des rêves et le monde réel étaient deux univers bien distincts, n'est-ce pas ? Se tordant de nouveau les mains, s'agitant quelque peu, elle se força également à répondre à la question de la jeune femme :

    " Oui, je postule aussi...."

    Elle resta debout, indécise, la tête baissée à nouveau, le regard rivé au sol. Mais pourquoi ne pouvait-elle donc pas vivre chez elle, sans sortir, sans personne ? De toute façon, cela lui importer peu au final... Face à son comportement, les gens finissaient toujours par se sentir mal à l'aise et prenait peur. Peur qu'elle les contamine ? Elle ne savait pas... Mais rare était ceux qui cherchait à aller plus loin dans une discussion avec elle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Raconte moi, c'était comment avant ? || Alyhia   

Revenir en haut Aller en bas
 

Raconte moi, c'était comment avant ? || Alyhia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Subconscia :: Le monde Réel, Washington DC & Alentours || :: Washington DC, centre || :: Les Commerces ||-