AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La sorcière qui voulait apprivoiser les loups....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 34

Ce que je suis...
Je suis :: Un humain alpha ||
Sur Subconscia, je suis :: Un(e) sorcier(e) ||
Mes pouvoirs et les objets que je possède ::

MessageSujet: La sorcière qui voulait apprivoiser les loups....   Jeu 2 Déc - 23:28

Alyhia & William



    Elle avait toujours imaginé que le Canyon Lunaire était un endroit sombre, plein de recoins mal famé et résonnant de bruits terrifiants. Elle s'était complétement trompée. L'endroit était beau, il fallait bien l'avouer. Les rayons de la lune se faufilait avec grâce et légèreté parmi les pierres, éclairant l'endroit d'une douce lueur rendant l'endroit des plus magiques et presque.... Romantique. Si on écartait le fait que des loups-garous, les seigneurs de la guerre de Subconscia. Puissants, sauvages, calculateurs,rusés... Ils avaient surtout l'habitude de se déplacer en groupe, rendant la menace encore plus dangereuse. Peu de monde oser se rendre dans leur chef-lieu, de peur de finir dans les geôles de la prison lunaire.

    Pourtant, Alyhia avait pris ce risque, pénétrant dans les terres désertiques armer de son seul courage et comptant sur sa télékinésie pour se défendre. Elle pouvait s'en servir pour éloigner quelques hommes, ou loup-garous, d'un geste de la main ou d'un clignement d'yeux, lui donnant le temps de fuir en courant. Ou encore de déplacer des pierres pour assommer un agresseur ou deux. Elle avait pris la peine de s'acheter une longue cape sombre au marché, qui la couvrait des pieds à la tête, la dissimulant aux yeux des autres. Peut-être qu'avec cela, elle pourrait se faire passer pour un loup-garou en maraude. Se faire discrète, ne pas se faire remarquer, elle en avait l'habitude après tout ! Il allait pourtant bien falloir qu'elle parle à quelqu'un pour demander si l'on avait aperçu Raphaël.... A moins qu'elle ne fasse qu'écouter ? Dans ce cas, il faudrait qu'elle passe un bon moment sur le territoire des loups et qu'elle se trouve un endroit où loger... Difficile. Elle pouvait aussi bien dormir dans un recoin sombre, se dissimulant sous sa cape qui lui tiendrait chaud. Mais on risquait de la découvrir. C'était un dilemme sans fin...

    Alyhia s'arrêta un instant, sortant le bout de son nez de sa cape et levant le regard vers le ciel, elle poussa un profond soupir. Raphaël ne pouvait pas avoir disparu de la surface de Subconscia tout de même ! Il était bien quelque part... Peut-être ne voulait-il pas qu'on le retrouve ? Il s'était sans doute lasser de toujours devoir soutenir Alyhia, la guider, la protéger. Peut-être avait-il besoin de reprendre sa liberté, de partir vers de nouveau horizon ? La fuyait-il ? A cette seule idée, la jeune femme sentit les larmes envahirent ses grands yeux, la secouant de sanglots silencieux. Elle frissonna, se morigéna, essuyant ses larmes avec un coin de sa cape. Elle déglutit puis recommença à avancer dans le silence, ses pas cheminant dans le sable....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Here and There Without Them

avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 03/10/2010

Ce que je suis...
Je suis :: Un humain alpha ||
Sur Subconscia, je suis :: Un(e) loup-garou ||
Mes pouvoirs et les objets que je possède ::

MessageSujet: Re: La sorcière qui voulait apprivoiser les loups....   Mar 14 Déc - 23:11

« On respecte l'homme qui se respecte lui-même »

Honoré de Balzac.


Washington... Ville de rêve et de débauche pour certains - voire pour beaucoup - ville politique pour d'autres et pour quelques uns encore, ville maudite d'ennuis et emplie d'hypocrites. Ce jour-là, Will se rangeait du côté de la dernière catégorie.

Son travail ne lui déplaisait pas mais très franchement, il y a des jours où il aurait préféré se passer des clients...
Impossible pour un serveur hélas !
Aujourd'hui, Will était de journée. Il commençait donc à huit heures trente pour finir à quatorze heures et tout ça en non-stop. Il n'avait droit qu'à une pause de quinze minutes qu'il avait déjà prise pour aller fumer lorsque son malheur arriva.

Au ShootAgain, il y avait une règle : les formules "P'tit Déj' " ne pouvaient être servies que jusqu'à onze heures précises car ensuite, c'était le service du midi qui débutait. Mais le client se croyant roi en toute circonstance exige toujours l'impossible. C'est donc à onze heures et demies qu'un couple de quinquagénaires arriva et voulu le "English Breakfirst" qui était un peu une spécialité de la maison. Bien sûr, notre alpha le leur refusa en en expliquant la raison et il fut reçu comme un moins que rien.

- Depuis quand ce sont les petits serveurs de pacotille qui décident de ce que mangera ou non le client ?

L'homme avait posé sur lui ce regard qu'il avait vu de si nombreuses fois et qui le répugnait : un regard de dédain voué à le rabaisser. Mais cette fois-ci, Will ne se tut pas. Il n'était pas de ceux qui se laissent faire ; il savait pourtant que cela pouvait lui valoir sa place et que c'était bête de la perdre pour un idiot pareil mais ... il en a assez d'être pris de haut par des petits pédants !
Ainsi donc, regardant le client droit dans les yeux, il lui répondit sur un ton qui n'avait absolument rien d'agressif :

- Depuis que les clients ne savent plus lire l'heure ou alors depuis qu'il ne lisent plus les horaires de fin de service.

D'un signe de tête, il montra au client la pancarte à l'entrée du bar ainsi que la petite indication en bas de carte. Bien entendu, le client ne se démonta pas et renchéri de plus belle :

- Pour une demie heure de rien du tout, vous n'allez pas me faire croire que vous ne pouvez pas me servir ce que je demande !?

Une nouvelle fois, William resta maitre de lui-même pour poursuivre :

- Et bien si. Dès onze heure et demie, nous servons les repas du midi et les formules ne sont pas les mêmes. Il sentait aux attitudes du couple qu'ils ne lâcheraient pas l'affaire aussi se permit-il de dire avant que le client ne rétorque : Mais si cela ne vous convient pas, vous pourrez toujours en référer directement au patron !

Ni une ni deux, le client se leva et annonça d'une voix forte et grave de sorte qu'une bonne partie du bar se retourna :

- Tiens donc ! Très bonne idée... Faites donc venir le patron.

Un sourire presque invisible sur le visage, Will répondit sur son ton calme et désormais légèrement méprisant :

- Désolé mais il n'est pas là aujourd'hui, c'est son jour de repos !

Fier de lui mais toujours énervé, il retourna au nettoyage de ses verres et fit signe à sa collègue d'aller s'occuper d'eux. Il était clair que ça valait mieux. Bien sûr, elle leur dit la même chose que Will mais les réactions furent toutes autres. Étonnant comme les gens peuvent juger une personne sur son physique.
Visiblement consciente de l'état d'énervement et de mal être de son collègue, la jeune serveuse proposa à Will de poursuivre seul ; le service n'étant pas très chargé. Il accepta avec soulagement et rentra rapidement chez lui où il s'effondra sur le canapé, ne prenant pas la peine d'avaler quelque chose alors que la faim le tiraillait. Il s'endormit rapidement, rejoignant ainsi le seul endroit où il aurait pu se sentir bien. En tout cas, le seul endroit où il se sentait bien avant qu'on ne l'accuse d'un meurtre qu'il n'avait pas commis.

Son rêve le mena directement au Canyon Lunaire. Autant dire que pour qu'il atterrisse ici plutôt que près de l'Océan de Bulles, c'était qu'il était véritablement énervé. Il l'avait remarqué à plusieurs reprises : son état déterminait à peu près où il allait tomber.
N'ayant pas envie de croiser quiconque pouvant être désagréable, il décida de errer dans le Canyon ; éventuellement à la recherche d'une petite proie à manger car sur Sub, sa faim lui paraissait décuplée par dix au moins...
L'instinct du chasseur prit donc le dessus et il se mit en quête d'un futur repas. Et s'il tombait sur un elfe innocent ? Qu'importe ?! La nuit était là et il ne l'avait pas remarqué mais la pleine lune aussi bien qu'elle soit pour le moment cachée par un énorme nuage. Cela expliquait sans doute qu'il ait encore son apparence humaine. Mais vu le vent soufflant, cela ne durerait pas bien longtemps. Il poursuivit tout de même son chemin ; les reflets de la lune ne lui faisaient plus peur ; plus comme au début, lorsqu'il avait des craintes quant à la créature qu'il devenait.
Il marcha longuement, arpentant le Canyon, passant non loin de la prison, là où on entendait parfois des cris à vous glacer le sang. Jamais il n'y avait mis les pieds et il espérait ne pas avoir à le faire à moins que ce ne soit en tant que gardien et rien d'autre.

Voilà déjà dix minutes qu'il était là et l'énorme nuage décida enfin de faire place à l'une des Lunes de Subconscia. Les rayons de celle qui était pleine vinrent frapper le visage de Will puis baignèrent son corps progressivement ; la transformation s'engagea, libérant l'animal qu'il était, faisant de lui un homme loup encore plus affamé qu'avant. Maintenant c'était clair, il n'était plus temps de se promener, il était temps de chasser ...
Se redressant sur ses jambes devenues pattes arrières, il huma l'air et fut rapidement appâté par différentes odeurs plus appétissantes les unes que les autres. Il n'était pas seul dehors dans le Canyon ce soir-là et quelque chose était sûr : il n'y avait pas que des lycans de sortie ! Il fallait tout de même être un peu suicidaire pour se promener ici en pleine nuit. Enfin, ce n'était pas comme si le jour était très présent dans le Canyon !
Suivant la trace, l'odeur, la proie, il prit un chemin sans même savoir où cela le mènerait. Ses yeux ne lui étaient plus utiles pour le moment, seul son flair comptait et celui-ci était infaillible sous forme lycanne...

Soudain, sans qu'on sache trop pourquoi, il se stoppa net. Bien sûr, lui savait pourquoi il s'arrêtait. L'odeur s'était intensifiée. La proie était là, tout prêt et elle bougeait. Doucement ... mais certainement. Will était sur les hauteurs du Canyon et il sentait que cette odeur venait des profondeurs ; il était temps de réouvrir les yeux et d'être attentif au moindre mouvement. Il scruta donc ce qui se trouvait sous ses pattes et aperçu une forme mouvante. Un sourire s'afficha sur sa gueule de loup et c'est dans une succession de bonds qui pourraient paraitre gracieux qu'il arriva au même niveau que son morceau de viande.
Se redressant, il la dominait largement. Même s'il n'était pas collé à elle, cette différence de taille était flagrante. Il avait au moins une tête et demie voire deux de plus qu'elle. C'est alors de sa voix rauque et grave qu'il dit :

- Crois-tu pouvoir te camoufler réellement à notre espèce derrière une simple cape ?

Bien sûr, il ignorait tout de cette personne. De sa race à son sexe - bien que vu la chevelure dépassant de la cape par endroit, il opterait volontiers pour une femelle - en passant par ses intentions mais il était certain d'une chose : elle n'était pas lycanne - il l'aurait senti - et donc potentiellement mangeable !
A présent que les mots étaient dit, il attendait une réaction de cette personne qu'il voyait plus comme un casse-croute finalement.
Alpha ?
Subcienne ?
Qu'importe ! Tant qu'elle remplit son estomac et qu'elle le cale pour la nuit qui s'annonce...


Dernière édition par William C. Foster le Ven 31 Déc - 1:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 34

Ce que je suis...
Je suis :: Un humain alpha ||
Sur Subconscia, je suis :: Un(e) sorcier(e) ||
Mes pouvoirs et les objets que je possède ::

MessageSujet: Re: La sorcière qui voulait apprivoiser les loups....   Jeu 30 Déc - 15:05

Alyhia & William


    Perdue dans ses songes tels qu'elle l'était, elle ne vit pas venir à elle le loup-garou. Il fallait dire que l'homme loup venait des hauteurs du canyon et que même s'il était parvenue jusqu'à elle en effectuant une série de bond sur une pierre friable, il n'en restait pas moins que les loups étaient des chasseurs, habitués à être silencieux dans le moindre de leur mouvement.... Pas Alyhia. Toute sorcière qu'elle fut, elle ne put retenir un petit cri de frayeur qui se répercuta en écho sur les parois de pierre , de quoi agacer les oreilles sensibles d'un loup en maraude. Par réflexe, la jeune femme resserra les pans de sa cape sur elle, tâchant de dissimuler son apparence aux yeux du nouveau venu. Peine perdue quand on savait que le moindre des sens des loups-garous étaient plus affutés que ceux d'un oiseau de proie. A peu près à l'abri sous le lourd tissu, la jeune femme se risqua à lever la tête pour considérer le prédateur. Comme il était grand !

    L'espace d'un moment, un souvenir remonta à la surface. Une voix chérie lui lisant un conte qui avait bercé son enfance, l'histoire d'une enfant courageuse marchant seule à travers la forêt et qui finissait entre les griffes d'un terrible loup. Une petite fille vêtue d'une cape rouge qui demandait.... Qui demandait...

    " Ô grand-mère comme tu as de grandes dents !"

    Les mots étaient sortis tout seuls d'entre ses lèvres, la surprenant. Elle cligna des yeux, se demandant pourquoi cette phrase étrange était sortie de sa bouche et ses doigts relâchèrent les pans de sa cape, dévoilant son visage d'albâtre aux lueurs de la lune. Elle resta un instant immobile à tenter de se rappeler qui pouvait bien lui raconter une telle histoire, le regard dans le vague et le vent jouant dans sa chevelure d'ébène quand elle se rappela du lieu où elle se trouvait et.... Surtout avec qui,elle se trouvait. Certes, le loup n'avait pas pris la place de la grand-mère mais il n'en restait pas moins que les loups-garous de Subconscia étaient connus pour leurs régimes alimentaires particuliers. Que ce soit Elfe, Sorcière ou Sirène, ils ne rechignaient pas sur la Race du moment que la viande était le menu du jour. Présentement, elle ne tenait pas à finir en cas ou dîner pour un loup-garou solitaire.

    Reculant vivement d'un pas, elle sortit un petit poignard d'une des poches de sa cape et le brandit devant elle. C'était une maigre protection, qu'elle avait prise sur les conseilles d'un vendeur habile, mais c'était tout de même rassurant d'avoir la lame dans sa main. Tâchant de conserver son calme, elle souffla :

    " Je ne souhaite aucunement engager un combat avec vous, ni même m'attirer des ennuis... Je ne fais que rechercher quelqu'un sur vos terres et lorsque je saurais s'il est ici ou non, je m'en irais.... Toute fois, comme je ne compte pas mourir avant d'avoir revu cette personne, je me vois dans l'obligation de défendre ma vie.... Ce qui signifie que je ne vous laisserais certainement pas me manger..."

    Pour une personne asociale, c'était une bien longue tirade qu'elle venait de faire... Elle resserra sa prise sur le manche de son arme, tâchant de faire bonne figure. De toute manière, si le loup se décidait bien à la dévorer, elle doutait qu'il fasse un bon repas, pauvre de lui. Le voyage jusqu'au territoire des loups ne lui avait guère permis de se restaurer et elle ne mangeait que de la viande séchée depuis plusieurs jours. C'était mieux que rien mais bon.... Et puis, elle ne pensait pas que les loups soient amateurs d'une viande malade, car s'était bien ce qu'elle était en ce moment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Here and There Without Them

avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 03/10/2010

Ce que je suis...
Je suis :: Un humain alpha ||
Sur Subconscia, je suis :: Un(e) loup-garou ||
Mes pouvoirs et les objets que je possède ::

MessageSujet: Re: La sorcière qui voulait apprivoiser les loups....   Sam 8 Jan - 22:40

« L'homme ne pourra jamais cesser de rêver.


Le rêve est la nourriture de l'âme comme


les aliments sont la nourriture du corps. »


Paulo Coelho.


Sur qui ou sur quoi était-il tombé ? Il n'en avait toujours absolument aucune idée mais une chose était sûre, l'odeur était des plus alléchante. Elle pouvait bien se camoufler autant qu'elle le voulait, pour l'odorat d'un loup, cela ne servait pas à grand chose. Nous pourrions même aller jusqu'à dire que pour un loup totalement affamé, c'est encore pire. Il pourrait manger à peu près n'importe quoi et pourquoi pas même ... un autre loup ? Alors oui, ce serait vil et cruel mais quand on a faim à un tel point, il faut bien faire avec ce qu'on a. Et puis quoi ? Ce n'était pas comme si le cannibalisme n'avait jamais existé ! Certaines communautés ne voient que par lui après tout, c'est sans doute qu'il doit avoir des vertus malgré tout ce qu'on en pense. Enfin, malgré sa faim tenace, Will ne s'était jamais abaissé à ce genre de pratique et il espérait ne pas avoir à commencer. Cela le répugnait tout de même grandement.
Contrairement à sa journée passée où l'homme était passé pour la victime en quelques sortes, le souffre douleur de clients trop pédants, il était ici le chasseur, le prédateur, celui qu'on redoute et qui effraie. Bien que ... la personne qu'il tenait sous sa garde n'avait pas l'air si effrayée que cela. Était-elle sotte pour ne pas bouger ainsi et surtout, pour être si longue à répondre...? Il fallait l'être en tout cas pour tenir tête à un lycan un jour de pleine lune.
Il la détaillait de haut en bas. Oui aucun doute, c'était une fille et son presque doute se confirma d'ailleurs lorsqu'elle parla enfin. Même si "parler" était un grand mot. Les paroles qu'elle prononça étaient étonnantes et sonnaient bizarrement aux oreilles de Will qui connaissait bien sûr ses classiques. Que venait faire cette référence ici alors qu'elle était menacé par un loup ? Alors oui, le contexte pouvais s'y prêter bien que la cape de la demoiselle soit plus dans des tons oranges, rappelant d'ailleurs l'ocre des parois du Canyon. Croyait-elle que, comme dans le célèbre conte du Petit Chaperon Rouge, le loup la dévorerait mais qu'à la fin, le chasseur viendrais pour la délivrer de son triste sort ?! Il ne fallait pas se leurrer ! Cette fin n'était que la version alternative, afin de ne pas effrayer les enfants mais ... le Chaperon ne revoit en fait jamais la lumière du jour. Et c'était bien ce qui risquait d'arriver.
Laissant planer un léger silence le temps de sa réflexion, Will répondit finalement tout en dévoilant légèrement ses crocs :

- C'est pour mieux te manger mon enfant !...

Son sourire était à la fois mesquin et terrifiant et il ne savait pas si la jeune femme relèverait mais cette référence au conte à son tour donnait une idée quant à sa provenance. Il doutait en effet que les Subciens connaissent Perrault ou les Frères Grimm ! Il avait donc compris que celle qu'il voulait croquer était une Alpha. Du moins, il en était persuadé à 99%...
Il put alors voir le visage de celle qui était là. Son teint était blanchâtre et on pourrait aisément la croire malade. Une chose qui en rebuterait plus d'un mais c'est bien connu, Will n'est pas de ceux qui abandonne.
Malade ou pas, il la dévorerait !
Will allait de droite à gauche, doucement, et sans jamais s'éloigner de trop afin de garder sa proie à portée de patte. Il s'imaginait très bien dans sa cuisine, enfilant son tablier avant de décarcasser un bon poulet fermier. Rien que d'y penser, son estomac se mit à gargouiller bruyamment, annonçant clairement que sa faim était loin d'être absente.
Pauvre petite s'étant aventurée en milieu hostile, tu allais comprendre ta peine ! Mais elle se croyait visiblement plus forte que l'animal, sortant soudain une arme de sous sa cape. Et quelle arme ! Un poignard plus petit qu'une main de William. OUTCH... Il aurait certainement très mal avec ça ...
Trêve d'ironie, la demoiselle avait visiblement l'intention de s'en servir. Il décida donc que le temps était venu de l'écouter avec attention.
Hélas ... hélas ...
Le loup ne put se retenir de rire et c'est grassement qu'il se moqua d'elle. Non qu'il se voulu blessant mais la situation était si ironique qu'il n'avait pu s'en empêcher. Il attendit de se calmer un peu pour répondre enfin :

- Loin de moi l'idée de me moquer mais ... je ne crois point que vous soyez en position de vous défendre ... disons ... réellement !

Il la regarda avec intensité, fixant son regard jaunâtre sous forme lycanne dans celui de son interlocutrice.

- Ne croyez pas que cette fois, le conte de votre enfance pourra vous sauver. Il faut savoir vous écarter de la fiction demoiselle. Quant au fait que je veuille vous manger ... J'imagine parfaitement que vous ne teniez pas à ce que ça vous arrive mais comprenez que mon espèce, en terme de chasse, ne conçoit pas l'échec...

Tout était dit. Qu'elle fuit, qu'elle se batte, qu'elle hurle à la mort pour trouver de l'aide, il la chasserait jusqu'au bout afin de faire d'elle son repas. Il n'y aura qu'une fois avalée qu'elle pourra être considérée comme un dossier classé.
Will fit fis des paroles de la jeune femme et de sa tentative de défense et fit un pas vers elle, fronçant les sourcils. Il sourire dévoilant ses crocs proéminents, il lâcha dans un grondement de gorge un :

- BOUH !

Et il éclata de nouveau de rire, la regardant comme rien d'autre que son morceau de viande.
Oui, c'était peut-être une alpha.
Oui, cela risquait de la tuer ou que savait-il d'autre encore...
Et alors ?
Qui saurait qui est le coupable de cet acte ? Et puis d'abord... Si on mourrait à Subconscia, mourrait-on aussi dans la vie réelle ? Une bonne question à soulever et à soumettre à tous ces scientifiques de ce fameux projets afin de savoir ce qu'ils risquent réellement à vivre dans un monde parallèle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 34

Ce que je suis...
Je suis :: Un humain alpha ||
Sur Subconscia, je suis :: Un(e) sorcier(e) ||
Mes pouvoirs et les objets que je possède ::

MessageSujet: Re: La sorcière qui voulait apprivoiser les loups....   Mar 15 Fév - 22:01


    Alyhia fit la grimace. Manifestement, Sire loup était bien trop aveugle par sa faim pour songer a quoi que ce soit d'autres. Comme lui laissait la vie sauve par exemple. Bien sur, son petit poignard faisait bien pale figure par rapport a la taille des plus imposante qu'arborer l'être face a elle. Elle jeta un coup d'œil courrouce a la pleine lune qui brillait tout la haut. Si ronde. Dardant impitoyablement ses rayons blafards sur le paysage désertique du canyon. C'était injuste! Pourquoi étaient-elles sorties ? Ne pouvaient-elles donc pas la laisser explorer les terres des loup-garous en paix? Elle ne demandait pas grand-chose au final. Juste pouvoir traverser le canyon et avec de la chance, y retrouvait Raphaël.

    Elle reporta son attention sur le loup-garou. Certes, ils étaient les plus redoutes chasseurs de Subconsia mais foi de sorcière, elle ne se laisserait pas dévorait! En plus de cela, elle avait du mal a comprendre les paroles de l'individu. De quoi voulait-il parler en disant compte de son enfance? En sa mémoire, il n'y avait aucune trace d'un compte parlant d'un loup voulant dévorer une sorcière. Était-ce la une ruse pour la distraire et lui sauter dessus? Apparemment oui, puisque l'individu lui sauta dessus pour lui faire peur. Curieusement, Alyhia perdit patience. Elle, si craintive face aux gens d'habitude, laissa exploser sa colère. A croire qu'errer seule sur les terres de Subconscia l'avait un tant soit peu endurcie. Pointant ferment son arme sous le nez du loup, elle lança sur un ton venimeux:

    " He bien! Vous voudriez que je partes en prenant mes jambes a mon cou et en hurlant? Dites- moi, les loups sont-ils devenus fainéant a ce point pour qu'ils n'aient plus l'habitude que l'on leur tienne tête? Vous vous contentez de terroriser vos cibles ? Et comment comptez-vous faire lors d'un vrai combat, hein? Parler de...
    - elle chercha le mot - de conte ou je ne sais quoi? Je crains fort qu'à force de vous goinfrez ainsi, les fiers soldats de Subconscia ne finisse par être trop empâté pour faire autre chose que de faire rire les gens... "

    Pour le coup, c'était un peu une folie de traiter avec autant d'irrespect un prédateur pareil. Alyhia n'était pas sotte, elle savait bien que les loups, tout comme les vampires, n'éprouvaient aucun scrupule a dévorer un Subscien. On murmurait même que le rituel de passage a l'âge adulte des loups étaient de dévorer un des leurs. Enfin... La demoiselle avait bien assez de raison de s'inquiéter pas besoin de rajouter un chasseur sur ses traces. Las soudain, elle jeta son arme dérisoire au sol, le plantant d'un geste sec dans la terre aride. D'un ample mouvement de bras, elle rejeta sa cape en arrière, dégageant son visage. Sa peau d'albâtre et ses yeux bleu intecelerent sous la lueur de l'astre nocturne.

    ' Soyons, honnête, que je devienne votre repas ou non, cela ne calmera pas votre faim... ' - un sourire sans joie passa sur son visage - ' Ni votre besoin de chasser. Je ne suis que dans un but, retrouver un être qui m'est cher. Nous avons été séparer il y a longtemps maintenant... Laissez moi la vie sauve et en échange, je m'engage a honneur ma dette envers vous a tout moment et peut importe le lieu..''

    Sans trembler, la jeune fixa le loup dans les yeux, attendant une réponse de sa part. Une longue mèche noire tomba devant ses yeux. Et brusquement, un flash l'aveugla. Un son strident résonna a ses oreilles, comme quelque chose qui frottait avec force sur le sol.... Ainsi qu'une voix, celle de Raphael, qui hurlait. Elle ne comprenait pas ce qu'il disait. Pendant ce temps a Subconscia, son corps demeurait comme figer. Sa main demeurait devant son visage devient petit a petit transparente. Puis d'un coup, Alyhia se retrouva de nouveau au beau milieu du canyon lunaire. Un peu hagarde, elle ne cessa cependant pas de fixer le loup face a elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Here and There Without Them

avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 03/10/2010

Ce que je suis...
Je suis :: Un humain alpha ||
Sur Subconscia, je suis :: Un(e) loup-garou ||
Mes pouvoirs et les objets que je possède ::

MessageSujet: Re: La sorcière qui voulait apprivoiser les loups....   Lun 4 Juil - 12:29

{HRP : Désolé pour le GROS retard !! Embarassed }


William ne la quittait pas des yeux. Il serait d'ailleurs bien mal venu, pour un chasseur pareil, de perdre de vue sa proie. Ce serait clairement indigne. Et de toute façon, vu la tournure que prenaient les choses, il n'avait aucune raison de détourner le regard ou quoi que ce soit d'autre.
Encore une fois, notre loup fut amusé lorsque le couteau lui fut planté sous la gorge. Oui, au pire, ça lui ferait une belle éraflure mais rien de plus. Et puis, vu ses réflexes, il se pouvait même qu'il réagisse avant d'être touché par l'arme. Il pourrait même, en dernier recourt, faire trembler la terre à ses pieds, ce qui déstabiliserait son repas et qui lui montrerait l'étendue de la puissance de l'être face à elle parce que visiblement, elle n'en était pas consciente. Et dire qu'elle faisait celle qui ne comprenait pas...

Les paroles qu'elle prononçait avaient de l'impact mais Will doutait fort qu'elle le comprenne. Elle avait l'air de le croire un moins que rien et un être qui ne faisait que manger ! Grave erreur... Et son aveux lui sera facturé, qu'elle en soit sûre. Plus elle débitait et plus la colère de Will s'intensifiait ; ajoutée à sa faim, ça pouvait s'avérer réellement explosif. Mais qui était-elle pour juger ainsi ? Elle ne connaissait visiblement rien à ceux de sa race et encore moins à son histoire propre...
Ne pouvant l'empêcher, un rugissement terrifiant échappa à William qui répondit alors, l'air plus plus agressif que jamais :

- Mais pour qui te prends-tu petite sotte !? Tu parles, tu parles mais tu ne sais pas ce que tu dis. Tu ne connais rien à mon peuple et tu ne tiens visiblement pas à la vie. Toute personne saine d'esprit aurait fuit oui. Si tu préfères affronter la mort c'est ton choix mais ce n'est pas moi le fainéant de l'histoire. Et ne parles pas de vrai combat alors que tu ignores ce que c'est. Là, tu essayes de gagner du temps avec des paroles, pour éviter l'affrontement justement mais tu ne t'en tireras pas aussi facilement... Je ne suis pas celui que tu amadoueras en le caressant dans le sens du poil, croit-moi. Son visage s'approcha de celui de la jeune femme, son souffle chaud envahissant celle lui faisant face. Si tu essayes de me vexer pour que je te laisse t'en aller, c'est raté chérie !

Plus ça allait et plus il sortait de ses gonds. Elle voulait le voir courir ? Et bien soit, sous peu, elle aurait ce qu'elle voulait mais il n'était pas certain qu'elle apprécie finalement ! Plus grand qu'elle et assurément plus rapide, plus musclé aussi et plus endurant, il la rattraperait en trois foulée et elle pourrait alors hurler car, lancé, rien n'arrêterait le loup qui prendrait définitivement la place dans l'esprit de William.

Elle se lança alors dans une autre tirade et, à la fin de celle-ci, en lâcha son couteau. Elle était bien sûre d'elle ; c'était là ce qui causerait sa perte ! Surtout après ces paroles là... Connait ton ennemi aussi bien que tes amis est une phrase qu'on aurait dû lui enseigner car la voilà bien mal partie. Un nouveau rugissement et Will bondit cette fois, ses pattes avant atteignant les épaules de la jeune femme qui avait dévoilé son visage, il la plaqua au sol dans un geste simple, rapide et sans faille. Tout son poids appuyé sur le haut du corps de la demoiselle, elle devait sentir la douleur d'une masse de plus de quatre-vingt dix kilos pesant sur elle. Sa bouche - ou plutôt son museau - extrêmement proche de celle de la jeune femme, il lui répondit alors, la colère à fleur de peau :

- Encore une fois, tu parles sans savoir à qui tu t'adresses ! Ne demandes pas ce genre de choses à ceux qui ont tout perdu, ils pourraient mal le prendre. Pourquoi t'aiderais-je à retrouver quelqu'un à qui tu tiens alors que personne ne peut me venir en aide sur ce point ? *dans ce monde et dans l'autre !* pensa-t-il mais il le tut bien sûr.

Oui, Will avait dévoilé une partie de lui mais qu'importe, elle ne pourrait pas retourner cela contre lui vu qu'elle ne connaissait pas son histoire. Il la regarda droit dans les yeux et ajouta fermement :

- Crois-moi... Je ne vois AUCUNE raison de te laisser la vie sauve !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La sorcière qui voulait apprivoiser les loups....   

Revenir en haut Aller en bas
 

La sorcière qui voulait apprivoiser les loups....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Subconscia :: Subconscia, Cité songes et des Créatures || :: Le Canyon Lunaire ||-